Finance Participative France, l’association des professionnels du crowdfunding, et Mazars ont publié le Baromètre du crowdfunding 2019. Une conférence de presse a été organisée à la Maison de crowdfunding le 20 Février 2020 pour présenter les résultats.

Depuis 5 ans, le financement participatif a su trouver sa place dans la chaîne de financement de tous types de projets. Différents modes de financement sont utilisés : don avec ou sans contrepartie, prêt rémunéré ou non, émission d’obligations ou de minibons, investissement en capital ou en royalties. Le baromètre se fait l’écho de la vitalité et de la diversité des modes d’intervention du financement participatif.

Voici quelques infos que nous avons retenues :

Retour de la croissance forte

Fonds collectés 2019 crowdfunding

Après « seulement » + 20 % en 2018 (vs 2017), la croissance des fonds collectés est repartie à la hausse à + 56 % (2019 vs 2018), pour atteindre 629 millions d’euros collectés.

Croissance tirée par la dette

Typologies de titres crowdfunding

La croissance des montants financés en dette est une nouvelle fois sans commune mesure avec ceux financés en equity (+ 82% vs + 2%).

Bilan 2019 pour Les Entreprêteurs

Grâce à notre double agrément IFP-CIP, nous pouvons financer des projets sous la forme de prêt rémunéré, prêt non rémunéré, minibon, obligation et investissement en capital.

En 2019, nous avons collecté 3 722 483 € sous la forme de prêts rémunérés soit 11,6% du marché (sur les 31,9 M€). Nous avons également collecté 1 455 729 € sous la forme d’investissement en capital, notamment grâce à nos projets de défiscalisation Girardin, soit 3,6% du marché (sur les 39,5 M€).

Tous nos indicateurs de performance sont disponibles sur notre plateforme et mis à jour quotidiennement : Voir les indicateurs

Les premiers projets sous la forme d’obligations seront disponibles début mars et permettront de financer des projets immobiliers en collaboration avec notre partenaire Label Pierre.

L’évolution du marché

En mettant en avant la nécessaire diversification des plateformes, Jérémie Benmoussa, président de Financement Participatif France, valide le choix opéré par les Entreprêteurs dès 2018. Avec un écosystème de 12 plateformes de financement sur-mesure, nous sommes aujourd’hui capables de répondre aux différents besoins de financement et également de proposer à nos investisseurs une réelle diversification de portefeuille.

« Le financement alternatif continue sa progression (33%) avec des plateformes qui se diversifient pour répondre aux besoins variés des acteurs économiques en termes de financement. La finance participative confirme également sa très bonne forme en France. La croissance de la collecte a été en particulier portée par les secteurs de l’immobilier et des énergies renouvelables, auxquels s’identifient de plus en plus d’épargnants pour accompagner le développement de projets ambitieux. Nous nous réjouissons par ailleurs de l’intégration croissante et durable du financement participatif dans les circuits de financement de l’économie, de manière complémentaire aux acteurs historiques. Les ouvertures permises par la loi PACTE d’une part ; et la réglementation européenne à venir qui permettra aux plateformes d’être transfrontalières d’autre part, sont des mesures qui devraient accentuer la croissance du secteur dans les prochaines années. »

Jérémie Benmoussa,
Président de Financement Participatif France.

Le crowdfunding est devenu en l’espace de quelques années une forme à part entière de finance populaire, adressant tous les secteurs d’activité.

Télécharger les documents liés au baromètre 2019 du crowdfunding :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CATÉGORIE

Non classé