Depuis son lancement, Les Entreprêteurs ont proposé 65 prêts, tous amortissables. Deux ans après, nous allons vous proposer nos premiers projets sous la forme de prêt in fine.

Dans quel contexte nous vous proposons ce type de financement ?

Les Entreprêteurs sont ravis de vous informer de la mise en place d’un nouveau partenariat avec Trade Stock, société spécialisée dans le financement de stocks.

Trade Stock intervient en général en achetant la marchandise pour le compte d’entreprises ayant un besoin en fonds de roulement. Les stocks, qui deviennent ainsi la propriété de Trade Stock, sont mis à la disposition de l’entreprise bénéficiaire du financement, qui les écoule au fur et à mesure des ventes à ses propres clients.

C’est une fois prélevé ou sortie des stocks que la marchandise est vendue par Trade Stock à l’entreprise ou à ses propres distributeurs ou clients finaux qui ont été livrés.

schema_custom

En choisissant un remboursement in fine, notre partenaire se donne plus de disponibilités pour réaliser et rentabiliser son investissement.

Quelles sont les différences entre un prêt amortissable versus un prêt in fine ?

 

 

  • Caractéristiques du prêt amortissable

 

L’emprunteur rembourse tous les mois une partie du capital et des intérêts aux investisseurs. Ce remboursement mensuel est échelonné dans le temps sur une durée moyenne de 36 mois sur notre plateforme.

Les investisseurs reçoivent tous les 15 de chaque mois sur leur compte Entreprêteur une échéance identique qu’ils peuvent retirer ou réinvestir dans de nouveaux projets.

L’échéance versée mensuellement est certes identique chaque mois mais sa composition en capital et intérêts ne l’est pas.

En effet, le taux d’intérêt est calculé sur le capital restant dû, et donc, l’investisseur recevra chaque mois une mensualité composée d’une part croissante de capital et d’une part décroissante en intérêts.

Schéma : Exemple de flux annuels pour un projet au taux de 5% amortissable sur 36 mois

schema_1

Sur le schéma ci-dessus, pour un investissement de 2 000 € sur 6 projets (soit 12 000 € investis) au taux moyen de 5% sur 36 mois, vous serez remboursé de 4 348 € par an pour un gain total de 1 044 €.

 

  • Caractéristiques du prêt in fine

 

Dans ce cas précis, l’emprunteur rembourse tous les mois uniquement les intérêts et le capital en une seul fois lors du prélèvement de la dernière échéance du crédit. Le remboursement est également mensuel, par contre la part d’intérêt ne diminue pas étant donné que le capital restant dû reste le même. Les investisseurs ne pourront réinvestir que les intérêts perçus durant la durée du remboursement et le capital dès la fin du crédit.

Schéma : Exemple de flux annuels pour un projet au taux de 5% in fine sur 36 mois

schema_2

Sur le schéma ci-dessus, pour un investissement de 2 000 € sur 6 projets (soit 12 000 € investis) au taux moyen de 5% sur 36 mois, vous serez remboursé de 600 € la première année, 600 € la 2ème année et 12 600 € la troisième année pour un gain total de 1 800 €.

En synthèse, le gain obtenu est supérieur dans le cadre du in fine (1 800 € vs 1 044 €), mais nous verrons toutefois par le suite que le niveau de risque n’est pas le même. A titre de comparaison également, il est à noter que ce taux moyen de 5% in fine correspond à un taux de 9,8% en amortissable pour obtenir le même niveau d’intérêt sur la même période de temps.

Quels sont les impacts sur les risques entre ces 2 formes de prêt ?

A la différence du prêt amortissable, les mensualités sont moins importantes (car uniquement composés d’intérêts) avec pour conséquence un impact sur la trésorerie beaucoup moins fort pour l’entreprise emprunteuse. Néanmoins, dans le cas du in fine, la dernière mensualité (composé de l’ensemble du capital et des intérêts de cette mensualité) représente un poids non négligeable pour l’entreprise.
En cas de défaillance de l’entreprise emprunteuse, le timing joue un rôle majeur en faveur du prêt amortissable. En effet, dans le cas d’un défaut de paiement à mi-parcours (18 mois), les investisseurs auront récupérés a minima un peu plus de la moitié de leur investissement initial (6 522 €). A contrario, dans le cas du in fine, les investisseurs n’auront récupéré que les intérêts (900 €).

 

Le remboursement in fine est un type de prêt plus adapté dans certaines situations telles que :

  • Financement d’une entreprise en cours de création
  • Financement d’un besoin en fonds de roulement
  • Refinancement de stock par le biais de notre partenaire Trade Stock
  • Acquisition de stock par le biais de notre partenaire Trade Stock

L’avantage pour le prêt in fine pour les investisseurs est d’afficher un taux de rendement qui correspond exactement au remboursement obtenu, sans avoir à réinvestir sur d’autres projets pour maintenir un taux de rendement brut équivalent.

Vous avez des questions complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter sur contact@lesentrepreteurs.com ou directement sur notre chat.

Les Entreprêteurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

CATÉGORIE

Dossiers

Mots-clés