Pôle emploi et ses partenaires organisent, le mardi 8 novembre 2016 de 9h45 à 12h30, les rencontres pour l’emploi viticole à Cognac.

Dans cette optique, le pôle emploi a récemment rédigé un article de presse sur le crowdlending, mettant en lumière le projet de la Distillerie de Bercloux financé sur notre plateforme. Retrouvez ci-dessous l’article en question:

Financer un projet grâce au crowdlending

Le crowdlending, forme de financement paticipatif permettant de souscrire un prêt auprès de particuliers, séduit de plus en plus et notamment des producteurs de spiritueux à la recherche de financement.

Si le crowdfunding propose à des particuliers d’investir dans des projets en échange de cadeaux de toutes sortes, le crowdlending préfère l’appel aux prêts plutôt qu’aux dons,
permettant à terme de récupérer son investissement avec des intérêts en prime. Sur le marché du crowdfunding en France, le crowdlending a déjà collecté sur le 1er semestre
2016, 41,1 millions d’euros pour 404 projets financés.
Les Entrêpreteurs, première agence de financement participatif de proximité, proposent aux entreprises un financement adapté à leur besoin et des solutions e-marketing pour favoriser leur transformation digitale.
Jean-Philippe GONTIER, Président des Entreprêteurs souligne: « Une campagne de crowdlending n‘est pas seulement une solution de financement. Elle permet de mettre en lumière une entreprise et les raisons de ce développement auprès de la communauté des « prêteurs ». En soutenant un projet, l’adhésion à l’entreprise des investisseurs est plus marquée et la transformation en clients potentiels se fait naturellement. C’est également un bon outil promotionnel permettant d’élargir la zone de diffusion de son produit en communiquant sur une plateforme nationale ».
La Distillerie de Bercloux a préféré ce choix plutôt que d’avoir recours à l’emprunt bancaire. Située en Charente- Maritime, la société produit actuellement des bières bio, des
alcools de plantes (absinthe, liqueur de thym-citronné bio, gin…), des alcools de fruits. Et depuis janvier 2016, un Whisky single malt, tourbé et fumé.

Avec les Entreprêteurs, la Distillerie de Bercloux espère financer 50 tonnes de malt d’orge et 100 fûts neufs de 225 litres, permettant de produire l’équivalent de 45 000
bouteilles de Whisky. Début septembre, la campagne de financement avait permis de collecter plus de 50 000 euros.
La Distillerie espère pouvoir commercialiser environ 1 000 bouteilles d’ici à la fin de l’année 2017. « Si le crowdlending marche, nous pensons pouvoir en produire environ 30 000
dès 2018 » conclut Philippe LACLIE, Gérant de la Distillerie de Bercloux.

Ci-joint le lien pdf de l’article: Evenement pole emploi

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Derniers Articles par jeanmatthieugaudin

    CATÉGORIE

    Actualités